À quelles SCPI faut-il particulièrement s’intéresser ?

Si vous hésitez entre un investissement immobilier et financier, voici une solution qui permet d’allier les 2 : la Société Civile de Placement Immobilier. En tant qu’investisseur, vous devenez aussi associé dans une société possédant ce qu’on appelle un parc financier. Si vous n’avez pas le budget qu’il faut pour acheter un bien immobilier dans sa totalité, cette alternative vous permet de détenir des parts et de générer du profit. Dans cet article, nous vous présentons 4 manières d’investir afin de vous aider à choisir celle qui correspond à vos aptitudes budgétaires.

L’achat direct de parts dans une société

En achetant des parts de SCPI en direct, vous êtes tout d’abord dans l’obligation de payer dans l’immédiat. Cette alternative vous permet de générer beaucoup de bénéfices à travers cette source foncière dont la rentabilité a atteint, en 2015, plus de 4%. Voilà pourquoi les investisseurs y voient un complément de revenu satisfaisant comportant toutefois un risque mutualisé. Le rendement SCPI vous donne alors la possibilité d’améliorer votre pouvoir d’achat en s’ajoutant à votre salaire et à tout autre revenu que vous réalisez mensuellement ou annuellement.

Vous connaissez surement les placements conventionnels comme le livret A et l’assurance-vie par exemple. Autant vous dire qu’un investissement SCPI est plus profitable que les deux précédents. De plus en plus d’investisseurs optent pour ce type de placement même si la tranche marginale d’imposition ne doit pas être négligée. Par ailleurs, cette solution attire de nombreux adeptes pour sa flexibilité. Que vous ayez 5 mille ou 300 mille euros à investir, vous serez accueilli par les sociétés civiles de placement.

Si les choses tournent mal, vous n’aurez aucun souci à liquider vos parts en les revendant sur le marché secondaire. Notez que celui-ci n’est pas à l’abri de problèmes de blocage et d’encombrement lorsque l’offre et la demande des parts ne sont équilibrées.

L’achat indirect de parts dans une société

Acheter de manière indirecte sous-entend que vous allez pourvoir acquérir votre bien ou vos parts grâce à un prêt bancaire. Investir en SCPI en ayant recours à un crédit signifie, dans un premier temps, que vous avez réussi à convaincre votre banque de vous accorder cet emprunt, sachant que les établissements bancaires ne sont pas très enthousiastes lorsqu’il s’agit de fournir ce service. Mais cette possibilité reste accessible si vous constituez un bon dossier expliquant et illustrant votre projet d’investissement. Il est important de savoir que les taux d’intérêt ne sont pas très hauts depuis quelque temps : encore une raison de sauter sur l’occasion et d’investir de manière indirecte.

Une bonne sélection SCPI peut alors tout à fait vous orienter vers ce type d’investissement dont l’un des principaux avantages est la diversification du patrimoine, sachant qu’il est question d’un grand nombre d’immeubles et non d’un bien immobilier unique. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de vous constituer une petite épargne. Par exemple, en économisant 200 euros par mois sur une durée de 20 ans, votre investissement peut s’élever à 100 mille euros.

L’achat de parts en démembrement

D’abord, il est à noter que les parts de SCPI de rendement ou autres peuvent être démembrées. Cela signifie que les attributs de la part sont séparés. Pour vous aider à mieux comprendre, on peut dire que le bien immobilier est considéré indépendamment des bénéfices qu’il permet de générer. La société de gestion prévoit cette répartition spécialement conçue pour séparer les 2 attributs précédemment cités. Il faudra attendre entre 5 et 10 ans pour pouvoir récupérer l’entière propriété de vos parts au sein de la SCPI. En y réfléchissant, le démembrement est avantageux aussi bien pour vous que vous la société civile de placement immobilier avec laquelle vous collaborez.

L’achat de parts en assurance-vie

Voici la dernière solution à considérer si vous souhaitez investir en SCPI pinel et profiter des avantages fiscaux prévus pour ce secteur financier qui ne cesse d’évoluer : acheter des parts en les plaçant sur son contrat d’assurance-vie. Cela vous permet de profiter d’une très faible imposition une fois les 8 premières années écoulées. De plus, cette alternative va changer la nature de vos bénéfices qui vont passer de fonciers à financiers. Si vous êtes en couple, après 8 ans, vous pouvez obtenir un abattement de 9200 euros et si vous êtes célibataire un abattement de 4600 euros.

A noter : Dans certains cas, on vous demandera d’investir un minimum de 5 mille à 10 mille par ligne SCPI.