Location meublée non professionnelle : s’informer en ligne

La LMNP ou Location Meublée Non Professionnelle est un moyen de louer un ou plusieurs biens meublés avec une perception de revenus non imposés et de récupérer la TVA (uniquement en cas d’achat d’un bien neuf). Pour être éligible, le bien présenté doit être fourni avec les meubles nécessaires et prêt à être habité confortablement dans la vie courante. Afin d’obtenir le statut de Loueur professionnel non meublé, la personne doit réunir certaines conditions. Les recettes annuelles retirées de cette activité par l’ensemble des membres du foyer fiscal n’excèdent pas la somme de 23.000€ par an. Le loueur ne doit pas être inscrit au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). Il est imposé dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). Et ses recettes dépassent les autres revenus d’activité du foyer fiscal.

Investir dans la location meublée non professionnelle

Obtenir le statut de loueur meublé attire de plus en plus de monde grâce à ses avantages. Une location meublée est un contrat qui engage le bailleur à mettre à fournir un bien immobilier en meubles, de manière à ce que le locataire puisse y vivre confortablement et immédiatement. Afin de se lancer dans l’investissement lmnp, le loueur doit disposer d’un bien neuf ou ancien, meublé et prêt à être habiter. Il doit donc posséder les fournitures et équipements nécessaires pour une habitation confortable. Une LMNP devrait donc comporter : un lit avec une couverture et une couette, une table, des rangements pour les effets personnels, les ustensiles de cuisines nécessaires avec les couverts, un four ou une micro-onde. Sans oublier un réfrigérateur/congélateur, une entrée d’eau potable et d’électricité, et des ouvertures pour les fenêtres. Le locataire ne devrait donc pas s’inquiéter pour l’achat ou le déménagement de nouveaux meubles dans la location. L’investissement en LMNP présente de nombreux avantages grâce à un système plus libre et plus flexible. En effet, l’investissement LMNP est ouvert à tous les contribuables souhaitant avoir des revenus non imposés. Un investissement locatif meublé permet de se constituer un revenu défiscalisé. Il faudra également prévoir les inventaires et les entretiens nécessaires pour chaque nouvelle location en cas de dégradation ou de vol. Pour avoir des informations relatives à l’investissement lmnp, il est possible de s’informer en ligne ou bien auprès d’une agence spécialisée.

Les avantages du LMNP

En tant que lmnp, il est possible de choisir entre deux régimes. Selon vos recettes, vous pouvez appliquer soit entre le micro-BIC soit le régime réel. Pour une recette inférieure à une certaine valeur, vous pouvez appliquez le micro-BIC. Il est possible de profiter d’un abattement de 50% sur les recettes. Seule la moitié des recettes sera imposable. Il est à noter que les 50% d’abattement concernent uniquement les biens meublés. Pour une location nue, l’abattement sera seulement de 30%. Pour le régime réel, avec une recette supérieure à un certain chiffre, vous déduirez vos charges et vos amortissements de vos recettes. Ces charges comprennent notamment les charges de copropriété non récupérables, les dépenses de réparation et d’entretien, les primes d’assurance, les intérêts d’emprunt, les frais de gestion, la taxe foncière,… Pour la déduction des amortissements, la dépréciation du bien sera soustraite aux revenus le long du bail annulant ainsi son imposition. Ce procédé permet de réduire les recettes, ce qui réduit ainsi la base imposable. Un des avantages du statut de LMNP est la récupération de TVA une fois le contrat signé. Il est à noter que cela est uniquement disponible pour les biens neufs.

Inconvénients de la location meublée non professionnelle

La LMNP présente également quelques inconvénients. Par rapport au loueur, il ne pourra pas utiliser son bien pour un usage privé même si le bien reste inhabité après une location. Et le non renouvellement d’un bien meublé, qui doit être au minimum de 1 an, par le loueur peut entraîner des charges supplémentaires. Le bien devra seulement servir de location afin d’optimiser les revenus du loueur et d’amoindrir ses impôts. Et même si la location ne requiert pas de fond précis, l’achat d’un bien et son aménagement en mobilier présentent des prix assez élevés. Sauf sous certaines conditions, il est possible faire une moins-value si le bien n’a pas assez de location durant le bail.