Pourquoi se laisser convaincre pour se faire racheter son bien ?

Qu’il s’agisse d’une résidence secondaire ou d’une résidence principale, le squat de logement est une véritable problématique que peuvent rencontrer de nombreux propriétaires. C’est un fait connu, les démarches pour déloger les squatteurs peuvent être très longues et pénibles pour obtenir gain de cause. Par ailleurs, récupérer un bien qui aura été squatté par des étrangers parfois pendant des mois peut être difficile, et d’autant plus s’il s’agit de sa résidence principale. On aura du mal à s’y sentir chez soi ou même en sécurité. Pour tourner la page de cette mauvaise expérience et partir sur de nouvelles bases, il existe une solution peu connue du grand public : le rachat de bien squatté.

Comprendre le rachat de bien squatté

Le rachat de bien squatté est une pratique réalisée par des entreprises spécialisées dans le rachat de ce type de bien. Ces agences connaissent sur le bout des doigts les cas de squat et les différentes démarches pour expulser les squatteurs. Ainsi, elles proposent aux propriétaires le rachat de bien squatté et rachètent donc le bien en l’état. À la suite de cela, l’entreprise s’occupera de mener les démarches pour déloger les squatteurs, de remettre le bien en état et ensuite de le revendre. Pour le propriétaire, les démarches en ce qui concerne la vente sont très simples. En effet, après prise de contact avec l’entreprise, cette dernière se débrouillera pour avoir accès au bien et ainsi en faire une estimation. Elle pourra alors proposer un prix pour le rachat du bien squatté au propriétaire qui sera libre d’accepter ou non cette offre. Si ce dernier accepte, le processus de vente du bien sera comparable à la vente d’un bien immobilier classique (plus d’informations sur le sujet sur le blog Immoz). Une fois le rachat du bien squatté effectué, le propriétaire n’est donc plus du tout lié à ce dernier et est complètement libre d’investir dans un nouveau bien pour repartir de zéro et laisser ce mauvais souvenir derrière lui.

Pourquoi opter pour cette solution ?

De prime abord, on peut être tenté de se battre et de mettre en place les procédures légales nécessaires pour que les squatteurs quittent son bien. Une réaction légitime puisque l’on aura été dépossédé de quelque chose et qu’une intrusion dans son intimité aura été effectuée. Cependant, la colère ne dure qu’un temps et il faudra être en mesure de faire face parfois à de longs mois de procédures interminables pour obtenir gain de cause (un article sur le sujet ici). Par ailleurs, il n’est pas rare qu’une fois le bien récupéré, celui-ci soit extrêmement sale et délabré ce qui nécessitera d’entreprendre des travaux. En somme, avoir les épaules pour supporter ce marathon juridique n’est pas possible pour tous et il est parfois préférable de faire le deuil de ce logement et d’abandonner la partie malgré l’injustice de la situation. Cette décision est bien sûr à l’appréciation de chacun, mais ne serait-ce que d’avoir le choix d’opter pour le rachat de bien squatté peut être réconfortant. Il est donc nécessaire avant de lancer une procédure quelle qu’elle soit de réfléchir à la décision que l’on souhaite prendre pour ne pas se lancer dans un processus que l’on ne supporterait plus sur la durée. Être victime d’un squat peut être bien plus traumatisant que l’on peut l’imaginer et c’est aussi un facteur à prendre en compte afin de se préserver psychologiquement. Si l’on a des hésitations quant à la bonne décision à prendre il sera toujours possible de contacter une agence de rachat de bien squatté et un avocat pour se faire une idée plus précise de ce qui nous attend.